Week-end à vélo en Hesbaye brabançonne

Dans ce circuit de 117 km, on vous emmène dans une campagne hesbignonne où le Moyen Âge a laissé de nombreuses traces : fermes en carré et châteaux-fermes, églises romanes, ou encore terre d’anciennes abbayes… La Hesbaye brabançonne vous invite à un voyage dans le temps, lors d’un week-end à vélo !

Jour 1

Jodoigne, la villa nova...

Débutons notre circuit à Jodoigne, capitale de la jolie région rurale que représente la Hesbaye brabançonne.

Le point de départ de cette balade n’est autre que l’hôtel de ville de Jodoigne, situé dans le magnifique Château Pastur. Celui-ci se nommait autrefois le Château de la Comté. En effet, le château était la résidence des Comtes de Duras à partir du XIe siècle. Transformé en château pendant la période classique, il reste encore des vestiges médiévaux visibles sur l’aile ouest.

Château Pastur (4)

Un peu d’histoire

C’est au XIIe siècle que Jodoigne, apparaît dans l’histoire avec l’essor du grand mouvement urbain médiéval. Le Duc Henri de Brabant crée une ville neuve au plan caractéristique : une place triangulaire pour le nouveau marché, des rues se coupant à angle droit et une enceinte articulée au départ du château ducal. La localité se développe et accueille un important marché, ce qui lui vaut son nom : Geldonia Fori ou Jodoigne-le-Marché

église Jodoigne

La légende de la Gadale

À la fin du Moyen Âge, la Gadale était une sorcière qui habitait dans le quartier de la Rue de la Grande Montagne. Elle habitait dans une maison située le long des marches. Taciturne, sauvage, elle avait pour compagnon un chat noir. Les voisins de la Gadale étaient interloqués : pourquoi cette demi-folle disparaissait-elle sans raison ? Où allait-elle la nuit ? Des histoires circulaient. La rumeur et sa cousine la peur enflaient.

Jusqu’au jour où la Gadale fut déclarée sorcière et brûlée vive sur la place publique. Elle a si fortement marqué les esprits que, depuis lors, ce passage qui mène jusqu’à la Grand-Place porte son nom.

Ne manquez pas l’église Saint-Médard, remarquable illustration de la transition du style roman au style gothique, classée Patrimoine exceptionnel de Wallonie.

Maison du Tourisme
de Hesbaye brabançonne

Château Pastur
Rue du Château, 13
1370 Jodoigne
www.hesbayebrabanconne.be

A l’origine, le Château d’Hélécine était une ancienne abbaye fondée au 12e siècle par l’ordre des Prémontrés. Aujourd’hui, le château néoclassique du 18e siècle est classé et utilisé comme centre de séminaires et de séjour.

2011 - Hélécines - Domaine© A. Kouprianoff (3)

L’heure du festin !

Avant de partir vers d’autres contrées, on vous propose de casser la croûte dans un des nombreux restaurant de Jodoigne. Pour déguster une bonne pièce de viande, quoi de mieux que d’être invité à la table du boucher ? La Maison Bertrand sera ravie de vous y accueillir.

Et puisqu’on voyage dans le temps, on vous suggère le restaurant « Aux portes du temps », qui vous offre un espace chaleureux, et une carte renouvelée fréquemment.

chateau helecine 064

Hélécine, la châtelaine !

Enfourchez votre vélo et suivez le réseau points-nœuds, direction Hélécine et son château !

Situé dans un magnifique parc de 28 hectares, le Château d’Hélécine vous invite à la flânerie : balades, pique-niques, barbecues, plaines de jeux, mini-golf,…

Un air de vacances !

Aux abords du château, le Pop-Up Bar vous accueille sur sa terrasse au bord de l’eau, pour profiter d’une petite ambiance de vacances. Vous pourrez même y déguster la bière du Château d’Hélécine, brassée à la Brasserie de Jandrain-Jandrenouille.

Un peu de belgitude !

C’est à la ferme de la Féculerie qu’est née la Brassserie Jandrain-Jandrenouille, en 2007. Cette année-là, leur première bière vit le jour, la IV Saison, proposant un savant dosage de savoir-faire traditionnel belge et de déclinaison de houblons US amérisants et aromatiques. Si vous souhaitez visiter la brasserie, venez avec votre tribu, en famille ou entre amis, car ils accueillent les groupes à partir de 10 personnes. N’oubliez pas de réserver 😉

Zen, soyons zen...

Pour recharger vos batteries, on vous propose de passer la nuit au Koru Hotel, à Autre-Eglise. Vous y passerez un moment d’évasion et de pure détente, soyez-en sûr ! En maori, « Koru » symbolise le renouveau et la paix éternelle… Tout un programme ! Vous serez émerveillé par ses magnifiques jardins. Et si vous avez envie de vous faire chouchouter, le Koru Hotel vous propose un espace bien-être, spa et autres massages.

Koru Hotel - ext jardin (19)

Koru Hôtel

Rue du Piroy, 67
1367 Autre-Église
www.koru-hotel.be

Jour 2

Sur la route du souvenir...

Prenons maintenant la route vers Perwez. Sur ce trajet, vous passerez par Ramilies, qui a accueilli sur ses terres de nombreuses batailles.

Déjà en 1815, les soldats qui se sont battus à la conquête de l’Europe, mais aussi un siècle plus tard, durant la Première Guerre mondiale en 1914. Afin de préserver la mémoire, vous croiserez des tables d’orientations destinées à vous éclairer sur la nature et l’ampleur des combats, peu connus, survenus chez nous entre le 16 et le 19 août 1914. Celles-ci se situent :

  • à Ramillies, face à l’église de Ramillies-Village, à côté du monument commémoratif ;
  • à Perwez, près de l’ancienne gare, aux abords du RAVeL ;
  • à Orbais ; sur le parvis de l’église, à côté des panneaux de promenades ;
  • à Sart-Risbart, à l’ancienne chapelle du Dieu Aimant.

Devoir de Mémoire

La Seconde Guerre mondiale n’a pas épargné non plus le Brabant wallon. C’est à Malèves que vous trouverez le Musée du Souvenir 40-45. Aménagé dans la ferme familiale, le musée rassemble des milliers d’objets et une soixantaine de mannequins dans le but de faire découvrir le matériel utilisé à l’époque.

Musée du Souvenir 40-45

Rue d’Orbais, 2
1360 Malèves
www.museedusouvenir.be

Du vin et des bulles… belges !

C’est à Thorembais-Saint-Trond (Perwez) que se trouve le plus grand vignoble brabançon wallon, le Domaine de Mellemont ! Depuis plus de 10 ans, trois voisins devenus amis ont associé leurs efforts pour atteindre un seul objectif : élaborer du bon vin de terroir belge. Sur le trajet vous aurez l’occasion d’apercevoir la ferme du domaine, ferme en carré typiquement brabançonne.

Continuons notre balade jusqu’à Glimes, où vous pourrez apercevoir un tumulus, classé depuis 1971. Mais un tumulus, c’est quoi ? Il s’agit d’une tombe romaine. D’un diamètre de 50 mètres et haut de 11 mètres, le tumulus de Glimes est l’un des plus grands qui existent en Belgique.

A deux pas de là, se trouve la magnifique Abbaye de la Ramée, lieu historique aujourd’hui classé et restauré avec goût et respect. Abbaye cistercienne de 1216 à 1997, son cadre accueille désormais les entreprises pour leurs séminaires et autres événements.

Un petit creux ?

On vous propose de faire un arrêt Chez Louis, où vous serez accueilli chaleureusement. Le chef vous proposera une cuisine traditiocourtnnelle revisitée basée sur les produits du terroir. Émotions gustatives garanties !

Juste envie d’une petite frite ? On est en Belgique après tout ! Alors rendez-vous chez Fritapapa à Incourt 😉

On s’envole !

En ce bel après-midi, reprenons la route en direction d’Opprebais et de Beauvechain.

Vous voyez cette eau turquoise ? Il s’agit de la carrière d’Opprebais. C’est une ancienne carrière d’extraction de quartzite. Son exploitation remonte à 1754. Jusque dans les années 60, elle constituera un des fleurons économiques de la région. Aujourd’hui, la fosse est occupée par un grand lac d’eau turquoise, d’origine souterraine et propriété de la Société Wallonne des Eaux. Si vous aimez la plongée, contactez le club de plongée nature d’Opprebais. 

Quittons maintenant les eaux turquoises de notre méditerranée brabançonne et envolons-nous pour la base aérienne de Beauvechain. Vous y trouverez le First Wing Historical Center, musée dédié à l’aviation et à l’histoire militaire. Il retrace l’histoire de l’aérodrome depuis les années 30 jusqu’à nos jours. Y sont présentés des avions, des moteurs (également didactiques), des véhicules, des uniformes et de multiples objets historiques de cette période.

first wing musée

First Wing Historical Center

Rue Longue
1320 Beauvechain
www.musee.1wing.be

Mélin, plus beau village de Wallonie !

Labellisé parmi les « Plus beaux villages de Wallonie », le village de Mélin est un petit havre de paix, situé à deux pas de Jodoigne. Avec ses jolies bâtisses en pierre de Gobertange, qui lui donnent un charme fou, Mélin a été surnommé le village blanc. Au détour des chemins pavés, vous serez charmé par les jolies fermettes et magnifiques points de vue sur la campagne, et ses champs à perte de vue !

Mélin est aussi un village où il fait bon vivre : les habitants ont créé l’association « Qualité village Mélin » afin de partager les richesses et les beautés de leur village non seulement aux villageois, mais aussi aux personnes venues d’ailleurs. L’ambiance y est donc très conviviale !

Le saviez-vous ?

La pierre de Gobertange est une pierre blanche calcaire extraite dans la région de Gobertange, l’un des hameaux de Mélin. Utilisée dès l’époque gallo-romaine, elle est encore taillée aujourd’hui. De couleur claire allant du beige au blanc, c’est cette pierre qui donne au village de Mélin tout son charme.

Toutes les bonnes choses ont une faim

Reprenons maintenant la route vers Jodoigne, où ce charmant circuit en Hesbaye brabançonne se termine. Avant de repartir, n’hésitez pas à faire un arrêt dans l’une ou l’autre boulangerie ou boucherie pour acheter une des spécialités du Brabant wallon : le boudin vert d’Orp, une noix de Piétrain ou encore une bonne tarte, la Blanke dorèye de Jodoigne !