Les confréries du Brabant wallon

Si tradition et dégustation de produits de terroir vous intéressent, vous êtes au bon endroit ! Revêtus de leur toge, tablier ou cape, c’est avec délectation et sérieux que les membres des confréries du Brabant wallon perpétuent les coutumes gustatives et folkloriques de notre territoire. Ces mets sont cotés afin de permettre à tout novice ou expert de déguster un produit artisanal de qualité dans des lieux labélisés.

En plus de veiller à la qualité de ces aliments de tradition, les confréries partagent ce patrimoine lors d’événements sociaux et folkloriques avec,
parfois, un but caritatif. 

Certaines confréries sont reconnues par le Grand Conseil de la Tradition Gastronomique et Culturelle de Wallonie et de Bruxelles. Ce cercle restreint se présente chaque année au public.
En 2019, cet événement a lieu le 18 août au Château d’Hélécine.

Bien entendu, il faudra commencer par un peu de wallon… car I provnèt di mots k’ ont ddja stî rapoûlés dvant. Alors envie de tester ? Bière, vin, tarte, fromage, jambon ou boudin… 11 confréries sont les garantes de l’authenticité des recettes de cuisine, des secrets de fabrication et surtout du folklore et des traditions autour des produits du Brabant wallon. Découvrez-les ci-dessous.

Genappe

La confrérie du Pays du Lothier met en avant les spécialités qui proviennent de Genappe : la tarte à la semoule de riz et la bière du Lothier. 

L’habit de la confrérie est aux couleurs de Genappe : bleu et jaune. Il comprend une cape bleu marine bordée d’or et d’hermine et une toque de forme octogonale qui représente les huit villages de la commune. 

Sa devise ? « Grand au pu p’tit, mé toudis malés, nous astons droci pou bé nos régallé : l’a no taute et l’meilleu des fromadje, avè l’bire, l’charcutreye, is font bia ménadje… Pouqwè d’aller bé long, hours dè no ville ? Pinsons bé qu’ailleurs ils n’sont ni pus subtils ». Ce qui signifie en français : « Grand ou petit, mais toujours malins, nous sommes d’ici pour bien nous régaler : il y a notre tarte et le meilleur des fromages, avec la bière, la charcuterie, ils font bon ménage… Pourquoi aller bien loin, hors de notre ville ? Sachez bien qu’ailleurs, ils ne sont pas plus subtils ».

Infos pratiques

CHAPITRE : le 1er samedi d’octobre.
CONTACT : 067/77.19.79 – confreriedulothier@gmail.com
Facebook : Confrerie Du Lothier Genappewww.confreriedulothier.com

Grez-Doiceau

La confrérie Blancs Gilets Mougneux d’Hatches de Grez-Doiceau nous fait découvrir une nouvelle version de l’adage « Dans le cochon tout est bon » avec l’Hatches. L’Hatches est une association de sucré-salé autour du porc à déguster avec du pain gris. 

Les confrères sont vêtus du traditionnel habit des Blancs-Gilets (nom donné aux habitants de Grez). Le costume se compose d’un pantalon noir rayé, un veston noir, une chemise rayée, un gilet blanc et un nœud papillon, et par-dessus une cape blanche. Pour les dames, la longue jupe noire remplace le pantalon. Un chapeau melon complète la tenue des messieurs. À leur cou, pend une médaille à l’effigie du chaudron dans lequel était préparée la recette autrefois.

Infos pratiques

CHAPITRE : le dernier dimanche d’août.
CONTACT : 010/84.43.82 – blancs.gilets@outlook.be

Ittre

La confrérie dèl Tarte au Crastofé a été créée en 2002. À l’origine, elle marquait le renouvellement de la chapelle de Notre-Dame de la Consolation. L’idée a germé de refaire, sur base de l’amalgame de plusieurs variantes d’anciennes recettes retrouvées çà et là, la fameuse tarte au crastofé, spécialité gastronomique au fromage gras d’Ittre. 

L’habit des membres est aux couleurs de cette commune du Brabant wallon : le vert, le rouge et l’argenté. Le Manneken-Pis a été intronisé le 18 septembre 2010 et a ainsi reçu son 852ème costume.

Infos pratiques

CHAPITRE : le 3ème samedi de mars des années paires.
CONTACT : 067/34.23.20
secretariat@maguinvreux.bewww.crastofe.be

Jodoigne

La confrérie del Blanke doreye de djodogne fut créée en 1984 dans l’Est du Brabant wallon. Son but est de faire la promotion de la fabrication et la dégustation de la tarte au fromage « Lë Blanke Doréye », l’animation de la ville de Jodoigne et l’aide aux plus démunis. 

L’habit des confrères est constitué d’une cape de velours or qui rappelle la couleur de la tarte. Il est liseré de noir. Les hommes sont coiffés d’un tricorne. Au cou, ils portent la médaille à l’effigie de la sorcière jodoignoise, la Gadale, chevauchant son balai et apportant une Blanke Dorèye aux plus démunis.

Infos pratiques

CHAPITRE : le dernier samedi de mai
CONTACT : 010/81.04.89 – verleye.jacques@skynet.be

Piétrain

En plein cœur de Jodoigne, Piétrain se distingue par son élevage porcin ; race aux quatre jambons qui produit 70% de viande et peu de graisse. Préparée par deux consœurs, la Noix de Piétrain est alors agrémentée de sel marin et de sept épices secrètes et s’accompagne de sa bière artisanale « la Piétrain » ; les deux mets dont la confrérie de l’ordre du Cochon de Piétrain du Brabant wallon fait la promotion. 

La confrérie possède deux emblèmes. Tout d’abord son étendard, bleu marine, représentant la terre cernée d’épi de blé sur lequel apparait un Porc Piétrain, le tout rehaussé en lettres d’or du nom de la confrérie et de l’année de sa création. Ensuite, un cochon taillé en pierre de Gobertange. 

Les membres de la confrérie portent un sarrau lie de vin, bordé d’un liseré rose et noir, ainsi qu’un pantalon ou une jupe noir. Un canotier de paille sur la tête et une médaille dorée à l’effigie du cochon retenue par un ruban noir et rose complètent l’ensemble.

Infos pratiques

CHAPITRE : le dernier samedi de décembre qui précède Noël les années paires.
CONTACT : 010/60.33.19 (soir et week-end) / 0478/22.12.81 – confrerie.cochon.pietrain@live.be 
Facebook : Confrérie de l’Ordre du Cochon Piétrain

Nivelles

21 Septembre 1980, la confrérie dèl Târte al djote voit le jour. Elle fut créée par un groupe de Nivellois dans le but de sauvegarder le patrimoine culturel, folklorique et gastronomique de Nivelles : sa Tarte al Djote. On parle pour la première fois de cette tarte salée du Brabant wallon en 1218. Tous les mois, les confrères se réunissent pour coter les produits. 

L’habit de ces Chevaliers est constitué de la toge en velours bleu marine foncé, bordée d’hermine blanche, accompagnée du mortier, du sautoir et de l’épitoge.

Infos pratiques

CHAPITRE : Février + organisation du Katamay le premier dimanche de mai.
CONTACT : www.djote.beinfo@djote.be
Facebook : La Confrérîye del Târte al Djote

La confrérie Jean de Nivelles est à l’effigie du petit Jacquemart qui trône en guerrier au sommet de la tour sud de la Collégiale Sainte-Gertrude, habillé de plaques de laiton doré et armé d’un marteau. Le souhait était d’obtenir une bière concoctée en mémoire des 32 brasseries que comptait Nivelles et qui s’alliait agréablement avec la Tarte al Djote. La première arrivée est ainsi l’Archiduc et la deuxième génération de bières est dénommée « Djan d’Nivèle », autrefois appelée la « Jean de Nivelles ». 

L’habit des confrères est constitué d’une chemise blanche, manches retroussées jusqu’à mi-avant-bras, d’une chainette ou ruban et médaille, d’un surcot en velours brun léger, dos et manche de soie noire, poches de poitrine à rabats, d’un insigne et martingale au dos, accompagné d’un tablier de brasseur en toile de lin écru et d’un pantalon de velours côtelé brun.

Infos pratiques

CONTACT : info@confreriejdn.be

La consœurie des Secrets de Dame Gertrude est née en 2009 à Nivelles. Seule confrérie féminine du Brabant wallon, elle vous propose un met apparenté aux mastelles et couques de Dinant : le Canestia. Autrefois, on disait ce bonbon coriace par l’adage « c’est aussi coriace qu’un Canestia ! ». Une styliste et une créatrice de bijoux nivelloises sont à l’origine du costume très féminin des sœurs. Il se décline en noir et blanc avec une touche de bleu canard. Un mélange de tradition avec les couleurs noires et blanches, qui reprennent le modèle du mantelet, et de modernité avec la découpe en escalier. Une broche orne l’habit. Enfin, plusieurs détails liés à l’histoire de Dame Gertrude y sont brodés : sa crosse, le rat ou encore la collégiale.

Orp-Jauche

La confrérie des Mougneûs d’vete trëpe met en avant le boudin vert au chou frisé d’Orp-le Petit et le cri de ralliement des confrères est « C’ennè ! ». Une vieille légende racontait qu’en 1830 des troupes wallonnes se reposèrent à Orp-le-Petit durant leur voyage libérateur vers Bruxelles. Elles furent restaurées et abreuvées et surtout, gardèrent en mémoire les mètres de boudin au chou frisé préparés pour eux par les habitants. Le fait est que l’on retrouva, il y a quelques années, dans les greniers de l’ancienne maison communale, un drapeau de couleur grenat, offert en 1830 par le comité de subsistance à la commune d’Orp en remerciement de ces agapes ! L’histoire se vérifiait…

Infos pratiques

CHAPITRE : le samedi à la mi-avril.
CONTACT : 0475/44.50.98 – henri.bauwin@skynet.be
Facebook : Confrérie des Mougneûs d’Vète Trëpe

La confrérie des Champignons de Folx-les-Caves met en avant des champignons qui proviennent au départ d’une champignonnière sur Orp-Jauche, dans les grottes préhistoriques de Folx-les-Caves. Même si ce lieu n’est plus exploité depuis 1975, la tradition de la recette se perpétue. Les grottes, quant à elles, sont maintenant classées après avoir connu leur heure de gloire entre les deux guerres. L’habit des confrères est constitué d’une capeline surmontée d’un col en forme de champignon, orné d’un médaillon sphérique, lui aussi rappelant le champignon. Le tout est aux couleurs de Folx-les-Caves : mauve et blanc. En complément de sa tenue, chaque confrère porte en sautoir une assiette en étain garnie d’un champignon et retenue par un liseré en soie de même teinte que la cape.

Infos pratiques

CHAPITRE : le 4ème samedi de juin.
CONTACT : 0475/37.09.22 – secret.confreriechampflc@proximus.be
Facebook : Confrérie des Champignons de Folx-les-Caves

Rixensart

La Confrérie du tire-bouchon et de la tarte du vi paurin est créée le 6 décembre 1977 à la base en tant que confrérie œnologique, mais elle passe rapidement à une confrérie gastronomique pour remettre à l’honneur la tarte du vi paurin, tombée dans l’oubli. Cette tarte tient son nom de la réputation radine des rixensartois, souhaitant toujours négocier des marchandises pour des sommes modiques, pour rien (« Pô rin » en wallon). 

Les confrères du Collège et du Conseil sont togés, tandis que les Compagnons sont capés. Le rouge bordeaux et l’or des toges et des capes rappellent les couleurs de Rixensart. Les confrères et consœurs portent en sautoir un tire-bouchon doré et arborent un taste-vin en étain sur l’épaule droite. Ils portent également une médaille représentant une grappe de raisins tandis que sur l’épaule gauche, ils arborent l’épitoge, rehaussée des armoiries de cette commune du Brabant wallon.

Infos pratiques

CHAPITRE : En janvier ou février des années impaires.
CONTACT : 010/41.73.49 – jcleveau@yahoo.fr

Tubize

La confrérie de la Bière du Betchard provient de Tubize, commune de l’ouest du Brabant wallon. Elle tient son nom de la mascotte de la commune, un curieux petit bonhomme en bronze qui trône sur la Grand-Place. Le serment des chevaliers de cette confrérie est « Je fais serment de déguster, faire connaître et faire valoir toujours et en tous lieux, la Betchard brune ou blonde ainsi que les produits du terroir tubizien dont je défendrai les vertus, dans la dignité, la sagesse et le respect des lois ». Le 24 novembre 2018, Manneken-Pis s’est vu offrir son nouveau costume de la Confrérie de la Bière du Betchard, dans le cadre du 10ème anniversaire de l’association.

Infos pratiques

CONTACT : confreriedelabieredubetchard@gmail.com

Villers-la-Ville

La Confrériye des Hostieux Moines de l’Abbaye de Villers en Brabant est née officiellement le 7 décembre 1995 à Villers-la-Ville. Cette confrérie s’était fixé comme principal objectif de faire renaître la brasserie sur le site de l’abbaye dans un bâtiment construit entre 1270 et 1278 et depuis 2015, c’est chose faite. Une microbrasserie a été réintroduite sur le site de l’Abbaye de Villers-la-Ville et y brasse désormais 3 bières selon les recettes des moines. 

La tenue des moines est celle des moines cisterciens du 15-16ème siècle, soit la robe blanche, le scapulaire noir et le camail noir, ainsi qu’un ceinturon noir et des scandales.

Infos pratiques

CHAPITRE : le 2ème dimanche d’août des années impaires.
CONTACT : 071/87.72.85 ou 0495/24.26.12
info@hostieux.org
Facebook : Hostieux Moines de Villers en Brabant

La confrérie du Vignoble de l’Abbaye de Villers a réhabilité la petite vigne du jardin de l’abbé qui avait été laissé en friche depuis plus d’une cinquantaine d’années. L’ensemble du clos compte une vingtaine d’ares répartis sur 5 niveaux. Les membres produisent ainsi les vins de Villers-la-Vigne qui regroupent quatre produits originaux et uniques par leurs caractéristiques de vinification et leur terroir spécifique. Les membres, qu’on reconnait par leur tablier couleur bordeaux avec le logo, invitent le public à la dégustation de ces produits insolites et uniques, pour les surprendre par le fruit du terroir brabançon.

Waterloo

La confrérie Maitres Paveüs Scribeux et Mougneux de Tarte au Sucre a vu le jour en 1993 dans l’esprit d’une tradition ouvrière des paveurs waterlootois et de négoce de la betterave sucrière. Aussi, cette confrérie du Brabant wallon veut maintenir vivant le souvenir des paveurs (les Paveûs) de Waterloo, dont le renom dépassait les frontières de l’Europe. Elle souhaite également encourager les gens de plume de tout âge, habitant ou ayant séjourné à Waterloo et/ou dont le sujet est Waterloo (les Scribeux), les artistes ainsi que le milieu culturel. Victor HUGO et Armand BERNIER en sont les plus illustres représentants. Enfin, la confrérie tente de conserver la tradition sucrière de Waterloo par la mise en valeur de la tarte (Les Mougneux de Tarte au Sucre). 

Le costume de la confrérie est une toge de couleur vert d’eau avec liseré blanc et un médaillon.

Infos pratiques

CHAPITRE : le 2ème samedi du mois d’avril.
CONTACT : confrerie.tarte.waterloo@gmail.com
Facebook : confrerietarteausucre.dewaterloo

Wavre

La Confrérie du Stofé de Wavre a été fondée le 16 septembre 1972. Elle s’engage à préserver, défendre et rénover les coutumes et traditions wavriennes dans le but de favoriser le tourisme, et ce à travers son fromage, le stofé, et la tarte du même nom. La véritable tarte au stofé de Wavre est ainsi inscrite au Patrimoine Culturel Immatériel de Wallonie et de Bruxelles. Pour la petite histoire, lors d’une grande fête, la noble dame Alice (descendante du Seigneur Godfroid de Wavre) fit distribuer la tarte au peuple en liesse et proclama : « Je vous fais servir de la tarte au fromage, de celle qui, plus tard, nous fera un renom, qui plaît tant que sans faim même, on ne dise non… ». Aujourd’hui, Alice remet le couvert tous les 5 ans à l’occasion d’un événement festif et folklorique dans la cité du Maca : le Jeu de Jean et Alice. 

L’habit de cette confrérie du Brabant wallon est composé d’une toge enveloppante et ample de couleur bordeaux, garnie d’un liseré gris perle, le tout surplombé par un médaillon qui s’insère dans le triple feston du manteau.

Infos pratiques

CHAPITRE : le 3ème dimanche de septembre.
CONTACT : 0486/60.06.00 – www.confreriedustofe.beconfreriedustofe@gmail.com
Facebook : L’Echanson de la Confrérie du Stofé